Le forum du mâtin espagnol

vous avez ou désirez un mâtin espagnol ? rejoignez nous sur ce forum ,lieu de rencontre et d'échange pour tous les passionnés de mâtins espagnol
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le syndrome HS/HA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manue
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1849
Localisation : Maine et Loire (Saint Lézin)
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Le syndrome HS/HA   Mar 4 Nov 2008 - 20:19

Comme promis sur l'autre post, voilà un peu l'explicatif du syndrome HS/HA

Je vous mets un lien qui me parait bien

http://books.google.fr/books?id=y13K7dqvJRYC&pg=PA137&lpg=PA137&dq=syndrome+HS+HA+chien&source=web&ots=tDMkgfEPv1&sig=0XgvPXrCbhV_mHEXwbsonioUlFU&hl=fr&sa=X&oi=book_result&resnum=6&ct=result#PPA138,M1

et pour ce qui est d'Upsy, voici ce qu'on a vécu avec lui, et comment on a pallié à ce souci

Les troubles dont Upsy était atteints

- a été propre à seulement 6 mois, et encore on a eu de la chance, certains chiens très très atteints n'arrivent jamais à assimiler la propreté.. Quand il était petit, on pouvait passer des heures à l'attendre, à essayer de le stimuler, il ne faisait rien à la sortie du soir.. d'ailleurs il était coprophage, mais que de ses crottes, pas celles des autres...

- hyper attachement, même si on ne s'en rend pas compte.. le chien qui vous suit de partout, etc

-hyperactivité: il ne dormait jamais! du moins en notre présence, pour qu'il se pose c'était difficile aussi... sans caricaturer, je croisais les jambes sur ma chaise il était debout avec un jouet, on regardait dans sa direction il était debout

-quand on avait du monde à la maison, il ne se reposait jamais.. Il passait son temps à haleter comme un fou... pour tenter de vous faire comprendre à quel niveau cela était stressant et fatigant (pour lui et nous), il nous était impossible de le garder dans la même pièce que nous à ce moment là... le volume sonore... pfiou une horreur

-aucun apprentissage des codes canins... un chien le grognait il allait limite dessus en gambadant croyant que l'autre voulait jouer.. il fonçait direct sur tout le monde, gens, autres animaux, tout le monde était son ami... Il vivait dans le monde des bisounours mon Upsy Wink

sans oublier l'automutilation et la destruction... Upsy se faisait des plaies de léchage sur les 2 pattes avant... il nous a bouffé deux murs...

je suis sûre que j'en oublie...

Là où on a eu de la chance:

-Upsy est quand même propre...
-Il est particulièrement intelligent... et forcément très réceptif.. le souci dans le syndrome hs/ha, c'est que le chien ne sait pas poser son attention très longtemps, et en général l'apprentissage de simples ordres de base sont plus que difficiles...

Nous avons eu énormément de chance qu'Upsy au vu de son gabarit obéissait très bien.. On réussissait ainsi un peu à canaliser ses réactions

Comment nous nous en sommes sortis

avec l'aide de notre véto, le diagnostic a été posé.. On a eu des psychotropes au début du traitement, on a pu les arrêter au bout d'un mois, Upsy faisant des progrès rapidement... certains chiens en nécessitent plus longtemps. Ces médicaments permettent au chien de ne plus être submergé par ses émotions... Pour un chien hs/ ha, tout est source de béatitude, de grand bonheur... même si c'est son quotidien...

Le traitement est donc médicamenteux, mais avant tout comportemental aussi...
Je vous avoue que ça a été très dur... Notre véto nous l'a annoncé direct: "à partir de maintenant, vous considérez que vous n'avez plus de chien"

Pendant 3 semaines, mis à part les repas et les sorties... on ne lui parlait pas, on ne le regardait pas... il était dans notre chemin? (chose très fréquente), eh bien on passait en regardant au dessus de lui et en le poussant des jambes mais sans jamais rien lui dire, ni autre...
Ca a été vraiment horrible pour moi, et je me disais que pour lui aussi.. il ne devait rien comprendre

petit à petit on a repris les contacts... le changement d'Upsy rien que chez le véto changeait, il se posait plus, il ne venait pas systéatiquement pousser mon bras de sa tête, etc.... il explorait autour de lui... Petit il n'explorait presque jamais rien
On lui a réappris le self contrôle par le jeu... on jette la balle il ne doit pas bouger, etc etc...

Aujourd'hui

Upsy est un chien toujours très enjoué, et super affectueux! il apprend tout à une vitesse folle ^^
Quand quelqu'un vient, il va être speed sur le coup, mais réussit à se calmer au bout d'une quinzaine de minutes

je peux ouvrir la porte le matin sans qu'il soit debout derrière, après des périodes de jeu il se calme bien plus vite aussi...
En gros il est devenu vivable

La rééducation a eu lieu sur 6 mois
Mais aujourd'hui encore, et pour le restant de ses jours, nous devrons toujours faire attention à ne pas lui lâcher trop de privilèges... même s'il a acquis les bons comportements, nous devons veiller à ce que ses anciens problèmes ne resurgissent pas

Voilà en gros
si vous avez des questions n'hésitez pas

c'était vraiment usant la vie avec cet Upsy-là, je ne sais pas si j'ai réussi à vous le faire sentir
Lui aussi souffrait bien entendu, bien que paradoxalement il était le plus heureux des chiens.. mais voir son chien se mutiler, être aussi dépendant de ses émotions....

Pour mémoire, Upsy a perdu sa maman à l'âge de 10 jours, ce qui a sans doute enclenché le processus de ce syndrome..


Dernière édition par Manue le Mar 4 Nov 2008 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://upsylhon.landseer.free.fr
Bassuel Michelle
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 981
Localisation : Landes
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Mar 4 Nov 2008 - 20:39

Eh be dis donc, quelle galere! Que de patience il a du vous falloir pour remettre les choses dans l'ordre pour ce gros pepere!
C'est quand meme la plus belle preuve qu'il ne faut pas separer un chiot trop vite de sa mere! l'education qu'elle leur donne dans les 2 premiers mois de leur vie est essentielle.
Revenir en haut Aller en bas
Manue
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1849
Localisation : Maine et Loire (Saint Lézin)
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Mar 4 Nov 2008 - 20:48

Oh oui Michelle... et surtout je me suis torturée à savoir ce que j'avais fait de travers... car pourtant on faisait tout pour que les séparations se passent bien, l'ignorance 15 minutes avant de partir et en rentrant, etc etc...

Et tu as raison... on voit là le rôle important de la mère pour l'apprentissage des comportements... Upsy comprend mieux le langage canin, mais je pense que je ne me trompe pas en avançant qu'il ne le gère pas aussi bien qu'un chien "normal"

Mais pour moi, mon doudou chien est fantastique, il a ce regard, cette écoute, ces attitudes.... il a été splendide dans sa rééducation, le véto en était très fier aussi. I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://upsylhon.landseer.free.fr
Bassuel Michelle
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 981
Localisation : Landes
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Mar 4 Nov 2008 - 21:52

Le role de la mere est determinant; si les chiots sont separés trop tot, on a le risque de chiens adultes mal dans leur peau et surtout dans leur tete qui peuvent devenir mechants, indressables, completement tarés et j'en passe.... On le voit bien à la maison avec Cyrus : il joue avec sa mere mais quand elle en a marre, elle sait tres bien le faire arreter et il vaut mieux qu'il arrete de suite sinon le coup de croc est plus appuyé , mon jeune couillon se retrouve sur le dos avec Sourya qui lui serre le cou.... Le jeu est fini.
Le principal pour Upsy maintenant est qu'il ait retrouve de l'equilibre et que tout se passe bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Mer 5 Nov 2008 - 10:08

pfoulala quelle histoire..
je ne connaissais pas cette maladie..je savais que les 2 premiers mois dans la vie d'un chiot sont primordiaux pour son équilibre mais là!! affraid
mon dieu que vous avez dû vous en voir tous les 2 et je comprends que ça n'a pas dû être évident!! heureusement pour lui i lest tombé dans une bonne maison...et les autres chiots de la portée as-tu su si ils avaient eu la même chose??

je m'imagine à ta place MAnue faut être fort pour avoir autant de patience..je me demande si j'aurais pu...

en tout cas merci d'avoir éclairer ma lanterne ce fut très intéressant...
sunny
Revenir en haut Aller en bas
bibice
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 1745
Localisation : 59 nord
Date d'inscription : 28/07/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Ven 4 Juin 2010 - 12:05

pour avoir discuté ce matin avec la véto remplacante elle est sure que moy fait un hsha aussi (j'avais lu le post mais cela m'etait sorti de la tete)
manu quelle molécule tu as donné au début ?
elle semble moins atteinte que upsy (elle a ete propre normalement) mais a les memes problemes: ne dort pas, hyperactivité, destroyage, hyper attachement
par contre elle a acquis assez vite les bases de l'éducation et obéit bien ,les codes canins elle les connait mais dès qu'un chien la cherche elle est partie tous crocs dehors
la différence avec toi c'est que j'ai d'autres chiens qui ont peut etre comblé le manque de sa mere à 3 sem et continué son éducation au moins en partie
bibice
Revenir en haut Aller en bas
Manue
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1849
Localisation : Maine et Loire (Saint Lézin)
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Jeu 10 Juin 2010 - 10:09

Hello!

alors pour la molécule, bonne question... ça fait déjà 6 ans, mais je vais zyeuter dès que possible dans les affaires d'Upsy au cas où je n'aurais pas jeté l'ordonnance..

Je pense aussi que si j'avais eu au moins un autre chien, il aurait mieux appris et compris les codes canins.. même si je voyais ma soeur et ses chiens régulièrement, c'est pas pareil.
Par contre du coup, quand Upsy se faisait engueuler par les autres chiens, lui il était content lol... le plus chiant a été la propreté tardive (et encore 6 mois c'est pas très tard par rapport à d'autres sévèrement atteints) mais surtout l'auto-mutilation :/
La thérapie a été dure à mettre en place pour moi, mais je me félicite de m'être tenue aux conseils du véto aujourd'hui Wink

Je pense à regarder, et je te dis si je retrouve pour les médocs!
Revenir en haut Aller en bas
http://upsylhon.landseer.free.fr
bibice
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 1745
Localisation : 59 nord
Date d'inscription : 28/07/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Jeu 10 Juin 2010 - 10:26

Manue a écrit:
Hello!

alors pour la molécule, bonne question... ça fait déjà 6 ans, mais je vais zyeuter dès que possible dans les affaires d'Upsy au cas où je n'aurais pas jeté l'ordonnance..

Je pense aussi que si j'avais eu au moins un autre chien, il aurait mieux appris et compris les codes canins.. même si je voyais ma soeur et ses chiens régulièrement, c'est pas pareil.
Par contre du coup, quand Upsy se faisait engueuler par les autres chiens, lui il était content lol... le plus chiant a été la propreté tardive (et encore 6 mois c'est pas très tard par rapport à d'autres sévèrement atteints) mais surtout l'auto-mutilation :/
La thérapie a été dure à mettre en place pour moi, mais je me félicite de m'être tenue aux conseils du véto aujourd'hui

Je pense à regarder, et je te dis si je retrouve pour les médocs!

je verrai bien ce que dit la véto comportementaliste lundi
là je donne du zylkene c'est la derniere molécule
il faudra surement adapter le traitement car malgre le traitement elle refait une deuxieme crise en ce moment
la chance quelle a c'est effectivement que j'ai d'autres chiens CALMES qui temporisent enormement, en plus je travaille plus à la maison que dehors donc elle n'est pas souvent seule cela évite l'automutilation, et elle fait de l'agility depuis qu'elle a 3 mois c'est recommandé dans le traitement
son gros probleme ce sont les destroyages à la longue c'est pénible

le veto m'a dit que la plupart des chiens abandonnés à la spa etaient atteints mais je ne vais pas refiler le "cadeau" empoisonné à quelqu'un d'autre
bibice
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 245
Localisation : SARTON 62
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Jeu 10 Juin 2010 - 18:35

BRAVO MANUE ,C EST CE QUE L ON APPELLE DE L AMOUR.
JE TE CONNAIT BIBICE,JAMAIS TU NE REFILERAIS UN DE TES CHIENS QUEL QUE SOIT LE PROBLEME.
CORINNE.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/tnme80/
coco06
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 269
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Ven 11 Juin 2010 - 9:59

Merci pour ce post très intéressant et bravo pour ton courage !

J'apporte mon petit témoignage qui va aller dans le sens de ce qu'à déjà dit bibice sur les chiens venant de refuge...
mon westie nous l'avons adopté quand il avait 8,5mois et je retrouve bcp dans vos descriptions même si nous cela nous empêche pas de vivre.
Encore qu'au début on s'est posé des questions sur la justesse de notre choix...
Je ne pense pas qu'il soit atteint de ce syndrome, juste que son passé en refuge lui a laissé qq séquelles

Hyper attachement oui, le chien me suit de partout (sous le bureau, au pied de l'évier quand je fais la vaisselle, devant la porte des toilettes quand j'y suis etc)
destruction oui, il prenait tout ce qui trainait, jouets des enfants, et surtout tous les cartons / bouteilles de lait pleines ou vides (bonjour le lait qui colle après partout par terre), mais aussi les pieds de mon buffet
automutilation limitée : il se lèche énormément les 2 pattes avant, entre les doigts mais pas au point de se faire des plaies (ou très très rarement)
hyper joueur, prêt à jouer au moindre regard
par contre il a toujours bien dormi et les codes canins c'est ok aussi, il est copain avec tout le monde mais quand qq'un essait de le dominer il se tapit par terre, souvent il attend que je vienne le libérer, il n'ose plus bouger
et aussi il est coprophage, ça c'est casse pied


Je pense que Thor l'a aidé à se sentir bien au début, lui qui dormait tout le temps, le petit dormait contre lui toute la journée, dehors par contre ils jouaient bcp tous les 2.
Deuxièmement on a commencé l'éducation et un peu d'agility, ça l'a bcp calmé, plus de destruction intempestive au bout de 2 mois , mais bon je pense que le westie est une race qui a envie d'écouter.
il a bien vécu le fait d'être seul , mais heureusement que ce n'est pas arrivé trop tôt.
mais encore aujourd'hui on ne laisse rien trainer, aucun jouet d'enfant ni accès au coin carton sinon c'est pour lui, en prenant les précautions ça va.

On a installé une webcam à la maison pour surveiller (pas lui, la maison plutôt), et il passe sa journée à dormir sur le canapé!!!! donc tout est rentré dans l'ordre!
Aujourd'hui c'est un chien très agréable à vivre et bien éduqué, les petits points noirs ne nous dérangent pas

et avec l'arrivée de XL je pense que ça ira encore mieux, il retrouvera qq'un d'autre que moi à coller!!!!

Bon courage pour la suite du traitement!
Revenir en haut Aller en bas
Laure
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 1325
Localisation : saone et loire
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Ven 11 Juin 2010 - 10:40

Zylkène n'a jamais eu l'effet escompté ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chiens-de-france.com/site_eleveur/index.php?ID_ELEVEU
Laure
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 1325
Localisation : saone et loire
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Ven 11 Juin 2010 - 10:54

a ben ça s'est étrange dans la description de ton westie,je vois ma girafe de équimono,il détruit tout ce qu'il trouve et surtout ce que je touche ,je plante,les supports de gamelles(car elles sont en hauteur)ça il adore,tous mes chiens sont coprophages,ça c'est la cata pour moi car pour eux ça n'a pas l'air beurk .Mais TECKEL ESTRELA GADO tous heureusement je ramasse(mais parfois y a des ratés).
Il me pique les jeunes arbres,pique les outils de Francis,les batons il s'en lasse(c'est pas marrant pour lui )si on planque,il cherche et trouve on ne sait ou des choses a prendre.Jamais j'ai eu un destructeur comme lui,mais bon aucun de mes chiens ne sont pareil,c'est parfois désespérant...Le pire c'est qu'il fait avec tout cela déjà du tartre.Comme quoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chiens-de-france.com/site_eleveur/index.php?ID_ELEVEU
coco06
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 269
Localisation : Nice
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Ven 11 Juin 2010 - 11:17

aie ouie,
côté coprophagie c'est nul surtout pour un chien canapé qu'on prend sur les genoux tous les soirs pour faire un gros calin,
en + moi j'ai du mal à ramasser quotidiennement , mais dans la journée il est dans la maison

Pour la destruction on en est vraiment sortis, ça devient que très occasionnel, si vraiment je laisse qq chose de spécial, il ne s'attaque plus du tout aux objets standards de la maison (plus mon buffet ouf)

voici un petit aperçu de ce que je vois par la caméra, un petit bout de mon salon avec un coquin sur le canapé pdt des heures http://i60.servimg.com/u/f60/15/10/79/19/dodo_c10.jpg (je ne la mets pas pour poluer ce post)
Revenir en haut Aller en bas
Laure
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 1325
Localisation : saone et loire
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Ven 11 Juin 2010 - 11:46

génial le chien sur le canapé
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chiens-de-france.com/site_eleveur/index.php?ID_ELEVEU
bibice
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 1745
Localisation : 59 nord
Date d'inscription : 28/07/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Lun 14 Juin 2010 - 20:22

Je rentre de la véto comportementaliste. D'abord elle a trouvé cosmos super bien dans ses coussinets (ca je le savais). Par contre crottouille a fait son pit bul, elle n'a pas arrete d'aboyer, pénible quoi. La véto m'a expliqué qu'elle avait des critères pour déterminer si un chien est HS HA et quemoy les a TOUS. Donc elle m'a confirmé qu'elle était HS HA stade 2. Elle l'a trouvée plutôt "normale", mais je lui ai dit qu'elle était sous traitement. Elle m'a dit aussi que j'avais fait tout ce que je pouvais et que je mettais pas trop mal débrouillée mais que ce type de chien devait obligatoirement etre médicalisé car ils sont mal dans leur peau. Elle m'a dit aussi que le zylkène est un bon médicament mais que ce n'est qu'un anti stress et que ce n'est pas le plus approprié pour son cas. J'ai eu une ordonnance pour le générique du prozac pour 6 mois Elle m'a expliqué que le traitement est obligatoirement long, qu'il ne faut surtout pas l'arreter avant que le chien soit complètement guéri. Certains chiens sont traités à vie. Je rappelle dans 10 j puis dans 1 mois pour affiner le traitement
bibice
Revenir en haut Aller en bas
bibice
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 1745
Localisation : 59 nord
Date d'inscription : 28/07/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Lun 14 Juin 2010 - 20:25

Je rentre de la véto comportementaliste. D'abord elle a trouvé cosmos super bien dans ses coussinets (ca je le savais). Par contre crottouille a fait son pit bul, elle n'a pas arrete d'aboyer, pénible quoi. La véto m'a expliqué qu'elle avait des critères pour déterminer si un chien est HS HA et quemoy les a TOUS. Donc elle m'a confirmé qu'elle était HS HA stade 2. Elle l'a trouvée plutôt "normale", mais je lui ai dit qu'elle était sous traitement. Elle m'a dit aussi que j'avais fait tout ce que je pouvais et que je mettais pas trop mal débrouillée mais que ce type de chien devait obligatoirement etre médicalisé car ils sont mal dans leur peau. Elle m'a dit aussi que le zylkène est un bon médicament mais que ce n'est qu'un anti stress et que ce n'est pas le plus approprié pour son cas. J'ai eu une ordonnance pour le générique du prozac pour 6 mois Elle m'a expliqué que le traitement est obligatoirement long, qu'il ne faut surtout pas l'arreter avant que le chien soit complètement guéri. Certains chiens sont traités à vie. Je rappelle dans 10 j puis dans 1 mois pour affiner le traitement
La véto m'a aussi confirmé que les refuges sont pleins de chiens HS HA et que beaucoup de proprios efusent de traiter leur chien, le prozac leur fait peur
bibice
Revenir en haut Aller en bas
Patrick
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 245
Localisation : SARTON 62
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Lun 14 Juin 2010 - 22:45

LE PROZAC :ON EN DONNE BIEN AU HUMAINS
JE CROIS SURTOUT QUE C EST UNE EXCUSE POUR "LARGUER"UN CHIEN MALADE.
Revenir en haut Aller en bas
http://membres.multimania.fr/tnme80/
bibice
membre
membre
avatar

Nombre de messages : 1745
Localisation : 59 nord
Date d'inscription : 28/07/2007

MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   Mar 15 Juin 2010 - 9:40

Oui, comme m'a dit la véto beaucoup de gens ne savent pas gèrer et ne veulent pas gérer. Pourtant pour quemoy, qui n'est pas le petit chien, le traitement me coute moins de 35 euros par mois,(il faudra peut être l'augmenter ou le diminuer) une goutte d'eau à coté de tout ce qu'elle détruit. Même si je dois donner un cachet à vie ce la fera 11 euros par mois. Ce n'est pas une fortune pour avoir un chien normal.
bibice
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le syndrome HS/HA   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le syndrome HS/HA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le syndrome de privation
» Le syndrome de Wobbler
» Symptomes du Syndrome
» Le syndrome du chien de remplacement
» Le Syndrome du Headshaking : ouverture d'un forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du mâtin espagnol :: alimentation/santé :: les soins , les questions du quotidien les problèmes de santé-
Sauter vers: